Vivre tranquille à l'ombre lointaine de la froideur

P1160012

Façonnée, modelée, formatée

Vivre paisible dans le sillage du désamour

Et rire, chanter, aimer aussi

 

Rencontre avec Celui qui a aimé

À en mourir

 

Pleurer et marcher à Sa suite

Trouver la paix

Goûter à Sa joie

 

Dans le tréfonds de mon être

Cette froideur et ce mépris qui me regardent

 

Oublier, vivre

Avec

Ou sans

 

Détester l'oppression

Haïr la contrainte

Chercher la liberté

 

Comme une plante trouve son chemin à travers les ronces, les épines et les pierres

Sortir de terre pour aller goûter la lumière et la chaleur

Me réchauffer aux rayons du soleil

Oublier la froideur

Oublier la dureté

Ne plus les toucher

Ne plus les regarder

 

M'enivrer du vin de la vie sans limites

M'étourdir de révolte

Courir vers le soleil

 

P1070348-1

Aspirer à la paix

 

Près de Son cœur, la trouver

Boire goulûment à la source

Goûter à Son amour, eau fraiche et pure

Abondante

 

Ignorer son ombre froide qui enveloppe et pénètre les pores de la peau

La prendre et l'envoyer au loin jusqu'à disparaitre

Oublier

Faire comme si

 

Me fabriquer un nid douillet et chaud

Zone de confort

De certitudes

Trouver la paix

 

Tel un boomerang

L'ombre apparait

Obscurcit mon paysage

Ternit ma joie

Alourdit mes pas

 

Pourquoi la regarder ?

Pourquoi l'observer ?

Pourquoi ne pas la renvoyer au loin si loin qu'à nouveau elle disparaisse ?

 

Je regarde les rayons du soleil

Mais l'ombre insidieuse les couvre

Où me cacher ?

Où fuir ?

 

Loin du soleil je dépéris

Je meurs

19 juillet 2016