À l'aube des années soixante

BOITE-1

Au centre d'un hexagone

J'ouvre les yeux sur le monde

 

Baignant dans une huile haut de gamme

Troisième sardine d'une lignée de cinq

Au milieu de la boite, j'aspire à plus d'espace

 

De la plus petite à la plus grande

Cinq ans et neuf mois…

C'était l'époque d'Ogino

Et pas encore celle de Mme Dolto

Les enfants dans un coin de la boite

Les parents dans un autre coin

BOITE-2

 

Devant la turbulence de leurs marmots

Papa et Maman sardines agrandissent la boite

Grande maison, grand jardin, gros chien

 

La vie est belle comme un dessin

Vacances, activités, santé

C'est un beau roman, une belle histoire

 

Cependant, parfois l'huile sent le rance

Énurésie, bégaiement, timidité…

En parler ? Quelle indécence !

 

Ah… parler, communiquer

Entendre et écouter

Bien trop dangereux !

 

Tout baigne dans l'huile

Papa et Maman sardines sont très contents

Les herbes odorantes parfument leur maison

 

BOITE-3

Ils furent heureux

Et eurent beaucoup de petits enfants

Ils construisirent une très grosse boite

Pour y caser tout ce petit monde…

 

Dans la boite à sardines

Des cris muets

Des non-dits et des blessures

Cohabitent silencieusement

Avec les chants et les rires

 

Du milieu de la boite

Je décide de dire

Ce qui ne se sait pas

Ce qui a fait mal

Les chaos du parcours

Et les remèdes divins

10 janvier 2017